ARTISTES

Oratorio de Noël

 

Kristin Hoff

Originaire de Niagara-on-the-Lake, la mezzo-soprano Kristin Hoff a fait ses débuts au Carnegie Hall, en chantant le Syringa d’Elliot Carter avec le maestro James Levine et le Met Chamber Ensemble. Elle a été soliste avec le Boston Pops Symphony Orchestra, le Vancouver Symphony Orchestra, le Tanglewood Symphony Orchestra, le Mark Morris Dance, Chants Libres, Le Nouvel Ensemble Moderne et plusieurs autres. Elle a également chanté au Caramoor Vocal Rising Star, au New York Festival of Song et aux Jeunes Ambassadeurs Lyriques du Canada. 

 

À l’opéra, Kristin a chanté les rôles de Tebaldo à l’Opéra de Vancouver, Dryade à Tanglewood et Carmen en tournée avec les Jeunesses Musicales du Canada. Kristin a passé l’automne 2015 en Bavière, travaillant dans les opéras d’Augsbourg et de Nuremberg. Parmi ses engagements récents, mentionnons une tournée de gala d’opéra en Chine, les Kindertotenlieder de Mahler, Shéhérazade de Ravel, ainsi que plusieurs œuvres contemporaines canadiennes, notamment la première de One to One to One de Luna Pearl Woolf, la première de White Wines de Dorothy Chang à Vancouver, et Love songs d’Ana Sokolovic.

 

Kristin est ravie de combiner ses passions pour le répertoire du théâtre musical et pour les droits des femmes à travers le spectacle de cabaret We Are Women. Elle est également cofondatrice de l’initiative montréalaise Musique 3 Femmes qui soutient les femmes dans la musique classique et a lancé son premier projet en 2018 : Mécénat Musica Prix 3 Femmes. Ce prix permet à 5 équipes de compositrices et librettistes canadiennes d’écrire chacune un opéra de chambre. Cette saison, Kristin participe à des concerts de Musique 3 Femmes présentée dans la série de concerts du midi de la Canadian Opera Company, au Tapestry Opera, ainsi qu’en résidence et en concert à l’Université Mount Allison et à l’Université Queen's.

Philippe Gagné

Louangé pour son expressivité, sa sensibilité musicale raffinée, son agilité vocale et la beauté de son timbre, Philippe mène actuellement une carrière internationale spécialisée dans le répertoire baroque. Il a travaillé avec de nombreux ensembles reconnus tels que Les Talens Lyriques, Tafelmusik, Les Violons du Roy, Arion Baroque, Calgary Philharmonic Orchestra, L’Orchestre symphonique de Québec, Les Délices, Les Boréades, Apotheosis Orchestra, Blue Heron, Le Studio de musique ancienne de Montréal, Ex Tempore, La Bande Montréal Baroque, Clavecin en concert, Mannheimer Hofkapelle. 

En 2014, Philippe Gagné était l’un des lauréats du Concours international Bruce Haynes CBC, consacré à l'interprétation des œuvres vocales de J.S. Bach. Il est également récipiendaire d'un prix JUNO 2016 avec sa participation au disque Las Ciudades de Oro de L'Harmonie des Saisons sous étiquette ATMA Classique. En 2018, il se rend en Belgique pour participer à un enregistrement de cantates de Graupner en Belgique sous étiquette CPO avec Ex Tempore sous la direction de Florian Heyerick. Il fut également l'invité des Talens Lyriques sous la direction de Christophe Rousset pour des concerts à Paris et à Oslo.

Des faits saillants de 2019, notons ses participations du mois de juin au Cydonia Barocca à Gand en Belgique et ensuite au Alter Musik Festival à Regensburg en Allemagne. Au mois d’août, il se rendait au MAfestival de Bruges en Belgique pour une production scénique du Pygmalion de J.P. Rameau. Cette présentation servit également de lancement officiel pour l’enregistrement de cette oeuvre enregistrée en novembre 2018 à Bruxelles avec Apotheosis Orchestra sous la direction de Korneel Bernolet (étiquette Ramée / Outhere.).

 
Flûte Passion

Nadia Labrie

Nadia Labrie a obtenu le Premier Prix avec grande distinction du Conservatoire de musique du Québec et une maîtrise à l’Université de Montréal. Elle a été soliste avec orchestre à plusieurs reprises interprétant le Concerto no 2 de Mozart, le Concerto no 7 de Devienne, le Concerto Tradicionuevo pour flûte, guitare et orchestre de Patrick Roux (commande d’oeuvre canadienne), la Fantaisie brillante sur Carmen de Borne, ainsi que son adaptation de Zigeunerweisen de Sarasate avec l’Orchestre de chambre de Vienne, l’Orchestre Symphonique de Québec, le Kamloops Symphony (B.-C.) et l’Orchestre symphonique de l’Estuaire. Pendant deux années, Mme Labrie a été première flûte de l’Orchestre Mondial des Jeunesses Musicales avec lequel elle a fait des tournées en Amérique, en Europe et en Asie, avec des solistes de renom dont Anne-Sophie Mutter et James Ehnes, sous la direction de grands chefs d’orchestre tels que Kurt Masur, Yoav Talmi et Franz-Paul Decker.

 

Nadia Labrie est membre du duo Similia avec sa sœur jumelle Annie Labrie qui a été cité « le meilleur duo flûte et guitare » par le magazine Classical Guitar du Royaume-Uni. Le duo Similia a enregistré quatre albums sous étiquette Analekta : Cantabile, Nota del Sol, Fantasia, Dolce Vita. Nota del Sol a remporté le Félix de l’Album de l’année - instrumental en 2004, tandis que Fantasia a été en nomination pour l’Album de l’année - classique à l’ADISQ en 2006. Depuis 1998, le duo Similia s’est fait connaître internationalement en donnant près de 500 concerts dans 13 pays, dont le Japon, la Chine, le Vietnam, Taiwan, Singapour, Hong Kong, l’Inde, la Bosnie-Herzégovine, la France, le Mexique, le Guatemala, les États-Unis et le Canada.

 

Invitée à participer à de nombreuses émissions de radio et de télévision, Mme Labrie s’est fait connaître également grâce à la diffusion de ses concerts sur les ondes des différentes chaînes de la Société Radio-Canada, CBC Radio One et Two, Bravo!, Biography et CCTV (Asie). Sa passion l’amène à partager son amour de la musique auprès des mélomanes de toutes les cultures.

 

Boursière du CALQ et du FCAR, elle a reçu la Médaille du Gouverneur général du Canada pour l’excellence de ses études collégiales. Mme Labrie a été juge pour le Concours de musique du Canada et s’est vu décerner la distinction de la Relève citoyenne accordée par la Lieutenante-gouverneure du Québec et le président de Célébrations Canada, Marc Garneau.

 

En 2018, Nadia sort son premier album solo Flûte passion : Schubert qui s’inscrit dans une série de projets « Flûte passion » unissant différents collaborateurs artistiques afin de faire découvrir le répertoire pour flûte.

Luc Beauséjour

Musicien recherché pour sa virtuosité et la finesse de son jeu, Luc Beauséjour mène une carrière très active; il s’est produit comme claveciniste soliste en Amérique du Nord et du Sud ainsi qu’en Europe. Il a été consacré «Interprète de l’année 2003 » par le Conseil québécois de la musique et a reçu le Félix du meilleur album catégorie classique du gala de l’ADISQ pour deux de ses opus. Son amour pour la musique de Bach l’a amené à jouer une grande partie de l’œuvre pour clavecin et de l’œuvre d’orgue du Cantor. Il a réalisé plus de 35 enregistrements, à la fois comme soliste et directeur musical. L’enseignement occupe également une part importante dans la vie de musicien de Luc Beauséjour. Il enseigne notamment à l’Université de Montréal et au Conservatoire de musique de Montréal. 

Camille Paquette-Roy

Admise au Conservatoire de musique de Trois- Rivières en 1999, Camille Paquette-Roy obtient en 2009 un diplôme d’études supérieures sous la tutelle de Jean-Christophe Guelpa et en 2011, complète une Maîtrise en interprétation à l’Université McGill avec Brian Manker. Artiste polyvalente et active, elle se produit entre autres au sein du Quatuor Esca, de l’ensemble Les Songes et de l’Orchestre Baroque Arion. Camille se démarque également sur la scène pop montréalaise auprès d’artistes tels qu’Ingrid St-Pierre, Jean Leloup, Harry Manx et Half Moon Run. 

 
Après-midi à Vienne
 

L’Orchestre classique de Montréal

L’Orchestre classique de Montréal (« OCM »), anciennement connu sous le nom d’Orchestre de chambre McGill, célèbre sa 80e saison et est reconnu comme l’un des plus anciens et des plus réputés ensembles professionnels au Canada. Fondé par Alexander et Lotte Brott, l’OCM a effectué de nombreuses tournées, jouant dans 17 pays sur 5 continents. L’OCM a également enregistré pour les étiquettes CBC Records et Analekta et a souvent joué à la radio et à la télévision, notamment sur CBC et Radio-Canada. Maestro Boris Brott, le fils aîné d’Alexander et Lotte, est devenu le directeur artistique et chef d’orchestre principal en 2005.

Aujourd’hui, l’OCM propose des concerts dans plusieurs salles telles que la Maison Symphonique, la Salle Bourgie, la Salle Pierre- Mercure, l’Oratoire Saint-Joseph et plusieurs autres, qui mettent en vedette des solistes de renommée internationale tout en permettant à des talents canadiens émergents de se faire connaitre. L’OCM est aussi reconnu depuis de nombreuses années comme un pionnier dans le milieu culturel pour faire découvrir de nouvelles œuvres canadiennes.

L’OCM a pour mission d’offrir des prestations musicales de haut calibre, de collaborer avec toute une gamme d’organisations culturelles telles que le Concours musical international de Montréal, le Festival Montréal en lumière, le Festival Bach, Jeunesses Musicales du Canada, École de musique Schulich, l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal et plusieurs autres, de promouvoir l’éducation musicale et de mettre à l’honneur le talent canadien et, surtout, québécois.

L’OCM est reconnaissant pour le soutien continu du Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des arts du Canada, le Gouvernement du Canada et l’ensemble de ses donateurs et commanditaires.

Prix Goyer en récital
 

Lara Deutsch

Récemment nommée lauréate du Prix Goyer 2019-2020, la flûtiste ​Lara Deutsch​ est autant à l’aise en solo qu’en formation de chambre et en orchestre. Fervente compétitrice, elle a remporté en 2014 sept prix au Concours Manuvie de l’Orchestre symphonique de Montréal, y compris le premier prix dans sa catégorie et le Prix du public Stingray. Elle a également été lauréate du Concours Prix d’Europe en 2016 et a remporté les Grand Prix au Concours de la Bourse de l’Orchestre du Centre national des Arts en 2014 et au Concours de musique du Canada en 2010. 

Philip Chiu

Reconnu comme « ... un pianiste-peintre qui transforme chaque idée musicale en joli tableau de couleurs. » (La Presse), ​Philip Chiu​ est acclamé pour la virtuosité et la sensibilité de son jeu ainsi que pour sa capacité à communiquer avec le public sur scène comme en dehors. Premier récipiendaire du Mécénat Musica Prix Goyer ($125,000), il est devenu l’un des solistes et chambristes les plus renommés du Canada grâce à son amour contagieux pour la musique et sa passion pour les rapports humains et la collaboration.